Que veut dire être sur-assuré ? 

Dans le domaine de l’assurance ménage il est possible d’être sous-assuré ou au contraire d’être sur-assuré.

Dans un cas ou dans l’autre, la personne assurée doit rectifier le tir pour éviter des problèmes qui peuvent (dans certains cas) être lourd de conséquences.

Le risque d’être sur-assuré

Lorsque vous souhaitez conclure une assurance ménage, il est nécessaire de fournir à l’assurance en question la somme de tous les objets composant votre ménage : c’est ce qu’on appelle l’inventaire du ménage.

L’inventaire établit doit être suffisamment précis pour qu’on ne soit pas sur-assuré et payer des primes dans le vide. L’assurance rembourse, en cas de dommages, au maximum à la valeur à neuf des biens en question.

En d’autres termes, payer plus que nécessaire n’améliore en rien les prestations de vos assurances.

Prenons un exemple : Un soir où Zoé et moi étions à un festival, la baignoire mal fermée s’est mise à déborder pendant notre absence. En rentrant une grande partie de notre chambre et salon était inondée et beaucoup de nos biens ont été détériorés. Nous avons tout de suite contacté notre assurance qui a mandaté un expert. Il est arrivé sur place et a constaté que les dégâts se montaient à 50’000 CHF.

Valeur décrite dans la police d’assurance ménage : 120’000 CHF

  • Dégâts​ inondation : 50’000 CHF
  • Notre​ inventaire réel : 70’000 CHF

Ils rembourseront au maximum les dégâts réels = 50’000 CHF même si nous avons payés des primes sur 120’000 CHF.

Une maison schématisant comment fonctionne le risque de sur assurance pour votre assurance ménage

Pour conclure, la sur-assurance n’est pas dangereuse en soit. Elle représente tout simplement une perte.

Vous allez payer une prime élevée qui ne vous protègera pas mieux que si vous aviez payé le juste prix.

Envie d’en découvrir plus sur ce sujet ?
C’est par ici !

Avez-vous un avis ? Une suggestion ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *