Combien d’impôts doit-on payer si on retire son 3ème pilier A ?

Pas envie de lire ?
Notre vidéo YouTube est disponible ici :

Oh, je sais ce que vous vous dites !

« Mais, Noé, si j’ai ouvert un troisième pilier, c’était justement pour économiser des impôts, pas pour les reporter quand je serai à la retraite ! »

Je sais, je sais. Mais l’imposition sur le troisième pilier est en deçà du taux usuel. Plus votre capital est élevé, plus le taux d’imposition augmente, sans toutefois dépasser les 15% du montant total (en cas de gros, gros capital).

Si je retire 50’000 CHF, il me faudra payer 1’500 CHF (3%) d’impôts avec le statut de célibataire. Si je trouve mon âme sœur d’ici là, j’en paierai le tiers, soit 500 CHF. Si je retire le double, soit 100’000 CHF, il me faudra payer plus que le double en impôts : 4’700 CHF (4,7%) avec le statut de célibataire et 3’200 CHF en étant marié.

L’impôt comme vous avez pu le comprendre se calcule sur la base du montant retiré. En fait, le retrait du 3ème pilier est considéré comme un revenu exceptionnel et est par conséquent taxé sur la base du barème de l’impôt sur le revenu mais avec un barème exceptionnellement réduit (environ 1/5ème).

Prenons l’exemple de mon ami Noa, il a constitué au fil du temps un capital de 200’000 CHF sur un produit bancaire. N’ayant toujours pas de femme ni d’enfant il sera imposé dans sa commune et canton de résidence : Lausanne / Vaud.

Alors effectivement payer presque 20’000 CHF d’impôt c’est énorme mais ce n’est rien comparé à ce qu’il aura économisé chaque année.

Avec son revenu imposable avant sa cotisation au troisième pilier de 70’000 CHF il aura économisé grâce au 5’000 CHF qu’il a épargné soigneusement chaque année sur son compte 3A : 2’188 CHF d’impôt par an !

Il aura donc économisé sur 40 ans : 87’520 CHF pour payer finalement 19’870.70 CHF.

Et ce n’est pas le seul avantage de ce troisième pilier ! En plus d’être déductible fiscalement sur le revenu pendant la durée du contrat, vous ne devrez JAMAIS le déclarer en tant que fortune jusqu’à son retrait.

Envie d’en découvrir plus sur ce sujet ?
C’est par ici !

Avez-vous un avis ? Une suggestion ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *