L’assurance responsabilité civile auto expliquée clairement

Votre assurance voiture couvre-t-elle vraiment les risques qui vous guettent au quotidien sur la route ? Sinon, en cas de pépin, l’addition risque d’être très, très salée.

Pour éviter l’indigestion, on vous a préparé un article sous forme de menu, à lire dans son intégralité ou point par point. Comme un bon repas, une bonne assurance voiture est une composition en trois temps.

L’assurance responsabilité civile auto, c’est quoi?

Comme expliqué plus haut, c’est une couverture obligatoire si vous souhaitez prendre la route avec votre propre véhicule.

Elle fonctionne selon le même principe que ​l’assurance responsabilité civile privée. Elle vous protège contre les dommages physiques, matériels et immatériels que vous auriez involontairement causé à un autre usager de la route.

Plus concrètement, elle couvre deux choses:

  • Les dégâts matériels causés à un tiers véhicule dans le cadre d’un accident de la route ou d’une erreur de parcage.
  • Les dommages corporels infligés à la victime ou aux victimes de l’accrochage ou de l’accident en question.

Dans les deux cas, les dégâts matériels et physiques de l’assuré sont exclus.

Les 2 clauses importantes dans le contrat d’une RC véhicule

Bien que l’assurance responsabilité civile, en tant que contrat obligatoire, soit plutôt standardisée, on trouve quelques variations entre les différentes assurances.

  • Le montant couvert. Si le montant minimum légal en Suisse est de 5 millions de CHF, certains prestataires proposent une couverture allant jusqu’à 100 millions de CHF pour une différence de prix infime.
  • La faute grave. D’après la loi, votre assurance RC véhicule peut vous contraindre à participer aux frais engendrés si vous commettez une faute grave. Elle le fera en fonction de la situation, mais assurez-vous de connaître la politique de votre assurance en la matière, pour ne pas avoir de trop mauvaises surprises dans un tel cas. Les assurances ont une définition de l’expression « faute grave » assez large.

Prenons un exemple. Ma première voiture était une Citroën Saxo 1.1i X d’une puissance monstrueuse de 75 chevaux. Je m’en servais pour me rendre à l’université. En tant qu’étudiant, mes disponibilités financières étaient fortement limitées, pour utiliser un euphémisme. J’avais donc souscrit à une simple RC auto.

Heureusement, la lune de miel entre Monsieur Calme et Madame la Chance ont fait que je n’ai rencontré aucun problème. Cela dit, imaginez-moi, Noé, un jeune de 18 ans dans sa petite voiture de ville. Ou n’importe quel jeune nouveau conducteur que vous connaissez.

Je tente d’inscrire « Genève » sur mon GPS mais galère à trouver le « è ». Je me concentre sur le clavier et, abandonnant brièvement la route du regard, percute un autre véhicule.

Le choc n’est pas très violent mais suffit à ce que le conducteur, percuté de l’arrière tape la tête contre le pare-brise. La voiture est bien amochée. Il faut appeler l’ambulance et la police.

Les dégâts se présentent comme suit:

  • Dommage​ de carrosserie à la voiture d’un tiers 14’000 CHF
  • Frais​ d’hospitalisation 30’000 CHF
  • Perte​ de salaire du conducteur non fautif 6’000 CHF
  • Montant​ des dommages RC 50’000 CHF

Comme c’est de ma faute, mon assurance se retourne contre moi et réclame 20% de participation. C’est ce qu’on appelle l’action récursoire. Résultat: je dois payer 10’000 CHF de ma poche et c’est sans compter les dégâts matériels faits à ma voiture.

Noé nous explique ce qui se passe au niveau des remboursements lorsque notre véhicule est couvert par une responsabilité civile véhicule à moteur (RC véhicule)

Combien coûte une RC auto?

L’assurance responsabilité civile est la moins chère des trois options d’assurance véhicule.

Son prix varie fortement selon plusieurs critères, dont:

  • ​L’âge​ du conducteur
  • Ses​ antécédents
  • Le​ prix du véhicule
  • Les​ kilomètres parcourus à l’année
  • L’endroit​ où elle est en général garée
  • Si​ vous êtes seul conducteur ou vous la prêtez régulièrement
  • Etc​

Chaque société fixe ses propres critères et a ses avantages et inconvénients.

Attention aux comparateurs de prix!

Petite parenthèse d’une grande importance sur les comparateurs de prix en ligne. S’ils peuvent se révéler utiles pour avoir une vue d’ensemble, celle-ci restera toujours approximative. Ils présentent deux problèmes majeurs:

  • Contrairement à un conseil personnalisé et qualifié, ils ne prennent pas en considération vos souhaits, votre situation ou votre style de vie. Bref, ce qui vous rend unique.
  • Ils n’appliquent aucune forme de réduction ou de possibilité de négociation. Même s’ils affichent le prix le plus bas sur le marché, ce dernier sera toujours supérieur à ce que vous pouvez vraiment obtenir en traitant directement avec un assureur ou, encore mieux, par l’intermédiaire d’un conseiller spécialiste.

Les comparateurs de prix, c’est bien, les conseils personnalisés, c’est mieux. Beaucoup mieux.

A combien est fixée la franchise pour une RC auto?

La franchise dépend du contrat souscrit et de votre âge.

En plus de la prime d'assurance véhicule, il faut choisir une franchise qui sera la plupart du temps choisie en fonction de l'âge du conducteur principal
  • Moins​ de 25 ans : entre 1’000 et 2’000 CHF
  • Plus​ de 25 ans mais jeune conducteur : entre 500 et 1’000 CHF
  • Plus​ de 25 ans et expérimenté : pas de franchise.

Les franchises exprimées peuvent se fixer de manière flexible. Il est très important de prendre en compte la situation dans son ensemble pour ne pas se retrouver avec des frais trop élevés en cas de sinistre.

L’entrée était bonne mais vous restez sur votre faim, pas vrai ? Alors voilà le plat de résistance : la casco partielle, et si vous préférez passer directement au dessert autrement dit la casco totale, la voici.

Envie d’en découvrir plus sur ce sujet ?
C’est par ici !

Avez-vous un avis ? Une suggestion ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *