Les lacunes de l’assurance maladie obligatoire

Pas envie de lire ?
Notre vidéo YouTube est disponible ici :

Une assurance est toujours là pour vous aider financièrement lorsque les problèmes subviennent mais comme toujours il existe certaines choses qui sont prises en charge et d’autres qui ne le sont pas.

Cet article vous permettra de comprendre les lacunes existantes au sein de la LAMal et s’il vous semble ou non nécessaire de conclure d’autres assurances privées.

Les lacunes hospitalières

Il y a toute une palette de prestations non couvertes par l’assurance de base. Par exemple, en cas d’hospitalisation, vous serez uniquement couvert dans un hôpital public reconnu de votre canton (CHUG/CHUV, etc) en chambre commune. Ce terme étrange signifie que l’on ne pourra pas demander à être placé dans une chambre individuelle mais que l’on sera la plupart du temps en compagnie de 3 ou 4 voisins de chambre. Il ne sera pas non plus possible de demander à être soigné dans des établissements privés tels que la clinique Cécile ou encore à Genolier.

Les lacunes ambulatoires (Oculaire / Dentaire / Osthéo)

La plupart des soins oculaires ne sont pas compris dans votre assurance de base. Une prise en charge est possible tant que l’on ne passe pas le cap fatidique des 18 ans.

  • Lunette : Les enfants ont le droit à 180.- par année pour les lunettes ou verres sur ordonnance.

Pour ce qui est des dents, la loi ne prévoit aucune prise en charge que l’on soit majeur ou mineur. La seule possibilité de remboursement prend effet si le désagrément fait suite à une maladie.

Et si vous souffrez du dos et décidez d’aller voir un ostéopathe, aucun pourcentage de la facture finale ne vous sera remboursé.

Les lacunes pour les voyages internationaux

Que c’est agréable d’imaginer rien qu’un instant le soleil, la mer et la brise du vent allongé sur un transat. C’est en revanche beaucoup moins agréable d’imaginer ce qui se passera si à la suite du mojito bu cette même après midi on se retrouve à l’hôpital pour une indigestion couplée d’une insolation.

Et pourtant cela peut arriver et c’est important de comprendre ce qui se passera à ce moment-là.

La LAMal rembourse… tenez-vous bien : 2 fois le montant qu’elle aurait déboursé pour les mêmes soins en Suisse. Autrement dit, elle facturera les mêmes prestations perçues à l’étranger avec les tarifs suisses et vous remboursera au double de ce montant.

Cool non ? Je dirai oui dans 90% des cas car la Suisse est un pays ou la vie est chère incluant les soins médicaux. Malgré cela, il existe certains pays ou les frais peuvent être encore plus important que la Suisse : Japon, USA, Australie etc …

Pour conclure, la LAMal est une bonne couverture à l’étranger mais n’est pas infaillible.

Les lacunes concernant le transport et le sauvetage

Il existe d’autres lacunes importantes souvent mises de côté qui peuvent pourtant avoir une incidence monstrueuse sur vos finances si celles-ci se présentent :

  • Transport : La LAMal rembourse 50% des frais liés au transport médical ou au maximum 500 CHF par année civile. Ce montant est insuffisant, dans presque tous les cas. Pour donner un exemple, en Suisse, un transport en ambulance s’élève au minimum à 700 CHF.
  • Sauvetage : Le sauvetage est pris en charge en Suisse jusqu’à 50% ou au maximum 5’000 CHF par année civile. Lors d’un sauvetage par hélicoptère, les frais sont colossaux et dépassent largement la compensation de l’assurance de base.

Les lacunes de l’assurance de soin obligatoire dans la maternité

  1. La caisse maladie ne prendra pas en charge ni pour vous, ni pour l’enfant, les complications susceptibles de survenir durant les 12 premières semaines de grossesse.
  2. Vous ne pourrez pas accoucher dans l’hôpital de votre choix
  3. Vous ne pourrez pas choisir votre chambre, ni le nombre d’occupants avec qui vous la partagerez
  4. Vous ne pourrez pas exiger être suivie par votre gynécologue.

En cas de besoins particuliers ou si vous désirez combler ces lacunes, il est important de se tourner vers les assurances de soins complémentaires.

Tous ces cas peuvent être couverts à des degrés différents par une assurance maladie complémentaire.

Les couvertures de l’assurance obligatoire sont larges et permettent de garantir des soins de qualités mais comme toute assurance sociale, elle a ses limites. Au moins vous maintenant vous savez tout.

Envie d’en découvrir plus sur ce sujet ?
C’est par ici !

Avez-vous un avis ? Une suggestion ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *