Combien coûte la LAMal et comment choisir son assurance maladie ?

Pas envie de lire ?
Notre vidéo YouTube est disponible ici :

Si vous ne le saviez pas encore ou si vous l’aviez oublié alors rappelez-vous : qu’importe la société que vous choisirez vous aurez le droit aux mêmes couvertures ! Aucune différence entre les sociétés d’assurance.

Les prestations ne changent pas d’une caisse-maladie à l’autre, puisqu’elles sont gravées dans la loi, cependant le prix que vous payerez chaque année dépendra de 5 variables déterminantes.

Les 4 premières concernent vos données personnelles sur lesquelles vous n’exercez aucune influence. La 5ème concerne le choix de votre caisse-maladie et peut faire passer vos primes du simple au double.

Les 5 facteurs qui influencent le montant de votre prime

Votre âge

On trouve communément deux fourchettes:

  • 0-18 ans
  • Adultes

Certaines assurances proposent une fourchette intermédiaire, s’étalant des 19 aux 25 ans.

Votrefranchise​

Plus la franchise est élevée, moins les primes sont coûteuses.

La première tranche d’âge peut choisir une franchise allant de 0 à 600 CHF, tandis que les adultes peuvent choisir une franchise allant de 300 à 2’500 CHF !! Il est donc crucial de bien choisir sa franchise puisque celle-ci aura un impact conséquent sur les primes mensuelles que vous devrez payer.

  • Adulte : 300.- / 500.- / 1’000.- / 1’500.- / 2’000.- / 2’500.-
  • Enfant : 0.- /100.- / 200.- / 300.- /400.- / 500.- / 600.-
Schéma expliquant comment est-ce que le choix de la franchise dans l'assurance obligatoire LAMal influe sur la prime d'assurance

Votre lieu de résidence

Si vous vivez dans une grande ville (et oui, en Suisse, Yverdon c’est déjà une ville !), vous payez plus que si vous habitez à la campagne.

Pourquoi ? Tout simplement parce que les assureurs séparent les populations en groupes de risque. Toujours pas clair? Au centre-ville de Lausanne, la densité de population est bien plus grande que dans le petit village de Colombier aux alentours. Il y aura donc beaucoup plus de demandes de soin à Lausanne qu’à Colombier résultant dans le fait qu’une personne résidant à Colombier paiera probablement moins cher ses primes qu’une personne résidant au centre de la ville.

Votre modèle de soin

Alors non, ça ne dépend pas d’un médecin à un autre, mais du modèle de soins choisi.

Le modèle : Assurance de base

C’est le modèle le plus cher du marché mais également le plus avantageux, logique…

Il est proposé par tous les assureurs et vous offre une liberté totale de s’adresser au spécialiste de votre choix (hôpital, médecin de famille, télémédecine). En cas de nécessité vous pouvez choisir librement qui vous soignera en premier lieu.

Le modèle : Médecin de famille comme premier interlocuteur : primes avec rabais

Ce modèle permet d’obtenir une réduction conséquente sur les primes d’assurances mais vous contraint à contacter le médecin figurant sur votre police en premier lieu. N’importe quel médecin ne peut pas être choisi, il doit avoir signé une convention avec les assurances.

Il est nécessaire de vous informer auprès de votre assureur pour savoir si votre médecin de famille peut ou non vous faire bénéficier de cet avantage.

Ce modèle offre dans tous les cas des avantages ! Mais certaines compagnies offrent de meilleurs rabais si vous choisissez un médecin en particulier.

Le modèle Télémédecine, consultation par téléphone : primes réduites !

Ce modèle vous permet d’obtenir les primes les plus basses, mais (forcément il y a une contrepartie…), vous serez contraint en premier lieu de contacter la hotline, disponible 24h/24 de votre assurance. Elle vous donnera accès aux premiers conseils médicaux gratuitement.

Mine de rien, ce modèle a plein d’avantages :

  • Vos primes mensuelles seront bien réduites
  • Vous économiserez les frais de la première consultation, comme vous l’aurez eu par téléphone
  • En cas de problème mineur, vous recevrez directement votre ordonnance sans déplacement !

Le modèle : Réseau de soin

En plus d’être le modèle de soin le plus économique, il est également appréciable car il est un copié collé du bon vieux modèle médecin de famille décrit ci-dessus. La seule différence est que le médecin qui vous suivra ne pourra pas être choisi librement. Il devra faire partie d’une liste présélectionnée par votre assurance.

Si vous avez de la chance, votre médecin de cœur sera sur cette fameuse liste. Cet heureux hasard vous fera économiser pas mal d’argent sur les primes. En revanche, si votre médecin n’y est pas alors vous devrez accepter de changer de modèle et payer une surprime ou profiter des économies en délaissant votre médecin.

Pas facile comme choix n’est-ce pas ?

Pas de panique ! Ces modèles sont déterminants que lorsque la gravité est faible. En cas d’urgence vous aurez toujours et avec n’importe quel modèle, la possibilité de vous rendre à l’hôpital le plus proche. Le choix du modèle existe pour déterminer les rendez-vous dits “prévus”.

Votre prestataire de service

J’ai 30 ans, j’habite à Chalet-à-Gobet, j’ai une franchise à 2’500 CHF et j’ai opté pour un modèle de soin libre.

Le montant des primes proposées par les différentes assurances va de 384,20 CHF par mois à pas moins de 647,80 CHF par mois.

Graphique permettant de se rendre compte que le choix de la compagnie d'assurance dans le cadre de l'assurance maladie LAMal peut avoir une forte répercussion sur la prime à payer

En d’autres termes, le mauvais choix d’une caisse maladie peut me faire perdre quelques milliers de francs par année pour avoir droit et accès aux exacts mêmes soins. Ceux-ci sont listés et validés par la Confédération.

Mais vous me direz, qui irait payer des primes plus chères pour avoir la même chose ?

Si si, il y a quand même une explication:

  • La qualité du service est supérieure (réponse plus rapide, remboursement plus rapide, tier payant…​)
  • La facilité de gestion en cas d’assurance complète : si vous avez des complémentaires en plus de l’assurance de base, il est souvent plus simple de tout centraliser auprès de la même caisse maladie afin de faciliter le traitement administratif (et le processus de remboursement…). D’autant plus que parfois, pour obtenir des complémentaires, il est nécessaire que l’assurance de base soit conclue chez ce même assureur.

Voilà vous savez maintenant tout ce qui concerne le prix de votre assurance de soin et comment bien choisir la société qui veillera sur votre santé.

Reste à savoir maintenant si vous êtes ou non soumis à l’obligation de vous assurer en Suisse ? Et si oui, quelles sont les couvertures offertes par cette assurance ? Quelles seront vos participations en cas de problèmes de santé ?

Si vous n’avez pas trouvé toutes vos réponses n’hésitez pas à nous contacter !

Envie d’en découvrir plus sur ce sujet ?
C’est par ici !

Avez-vous un avis ? Une suggestion ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *