Comment choisir son compte bancaire ?

Vous avez déjà trouvé la banque qui vous correspond le mieux ? Alors continuons avec les différents comptes qu’elle peut vous proposer.

Un compte épargne, c’est quoi ?

Un compte épargne, comme son nom l’indique, c’est un placement prévu pour l’épargne, qu’on ne touche qu’en cas de problèmes de liquidité.

Ce doit être un compte solide, sur lequel vous pouvez compter quoi qu’il arrive. C’est pourquoi il ne convient pas de l’utiliser souvent, pour des petits versements répétés par exemple, au risque de devoir payer des frais importants.

Les comptes épargnes ne font que rarement l’objet d’investissements : ils n’offrent que très peu de rendement.

D’ailleurs, à cause des intérêts négatifs, si le montant placé est trop grand, vous risquez de perdre de l’argent. Mais si vous avez un capital dormant, réfléchissez à le faire fructifier !

Le compte épargne en une phrase : un montant équivalent à 3 ou 4 de vos salaires mensuels et très peu de mouvements.

Un compte courant, c’est quoi ?

Le compte courant, c’est votre compte le plus dynamique, celui où vous recevez le fruit de votre travail, à partir duquel vous payez vos factures ainsi que la consommation quotidienne de produits et de services.

Il inclut des frais de gestion, de retrait, de cartes, de documents de fin d’année, etc. Mais il est indispensable.

Le compte courant en une phrase : une vie sans compte courant c’est comme un ciel sans étoiles.

Un compte joint, c’est quoi?

Un compte joint c’est… (la blague est facile, on ne tombera pas dans le piège) un compte utilisé par deux tourtereaux pour financer les dépenses communes.

Peut-être pas très romantique mais super efficace, un tel compte représente un excellent moyen de calculer (et donc de maîtriser) les dépenses du ménage.

Attention, encore moins romantique : si l’un des deux tourtereaux est endetté, ce compte peut servir à payer l’intégralité des dettes.

Le compte joint en une phrase : les bons comptes font les bons amants.

Un compte 3a bancaire, c’est quoi?

Le compte 3a, partie du 3ème pilier s’inscrit dans une stratégie de prévoyance.

Toutes les banques proposent un compte 3a. Certaines en investissent une partie, offrant un rendement supérieur moyennant un risque plus grand tandis que d’autres, au contraire, ne proposent aucun investissement. Ce compte bancaire fonctionne alors comme un compte épargne mais avec l’avantage d’être défiscalisable.

Envie d’en découvrir plus sur ce sujet ?
C’est par ici !

Avez-vous un avis ? Une suggestion ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *