Financer mon achat immobilier : Le prêt hypothécaire

Les fonds externes, en un mot, c’est le prêt hypothécaire. Il est divisé en deux rangs très importants, parce qu’ils déterminent différemment le calcul du montant que vous devez payer à la fin de chaque mois.

Pour vous aider, voici comment se décompose un achat immobilier et sur quelle partie se portera notre attention.

Représentation générale du fonctionnement d’un achat immobilier, avec une emphase sur le prêt hypothécaire

Le premier rang représente 65% du bien. Le deuxième, 15%. Si l’appartement que vous visez vaut 1 million de CHF sur le marché, il vous faudra réunir au moins 200’000 CHF. La banque vous prêtera 800’000 CHF, dont 650’000 CHF de premier rang et 150’000 de second rang.

La différence entre les deux, c’est que vous devez rembourser : le deuxième rang en maximum 15 ans ou au plus tard avant l’âge de la retraite. Pour le 1er, il n’y a pas de limite de temps et dans la plupart des cas, il n’est jamais remboursé. Il peut même être hérité.

Prenons mon exemple. Après avoir pris la décision d’acheter avec Zoé, et après quelques recherches, on a fini par dénicher une perle rare à l’orée de la ville, dans la charmante commune de Chalet-à-Gobet.

La banque était d’accord de nous prêter le montant nécessaire, à un taux d’intérêt fixe de 1,2%.

Le prix de vente étant de 770’000 CHF, notre apport personnel s’est élevé à 154’000 CHF, les 20% de fonds propres exigés par la banque. Il nous faut donc un prêt hypothécaire de 616’000 CHF : 500’500 CHF de premier rang et 115’500 CHF de deuxième rang.

Si vous souhaitez calculer tous ces éléments pour votre situation personnelle, rendez-vous sur

notre calculette de solvabilité !

Noé et Zoé vous explique comment sont répartis le prix du bien entre les fonds propres et le prêt hypothécaire pour l’acquisition d’un bien immobilier

Avec un intérêt de 1,2%, nous devrons rembourser chaque année 7’392 CHF à notre banque. (616’000 x 0.012).

Ligne temporelle montrant comment évoluent les charges financières à travers le temps en prenant en compte l’amortissement pendant les 15 premières années.

Cas 1 : Nous devons rembourser le deuxième rang en 15 ans. Ainsi aux 7’392 CHF correspondant aux intérêts annuels, s’ajoutent 7’700 CHF. Chaque mois nous devons donc payer 1’257 CHF pendant les 15 premières années, puis 616 CHF par mois après les 15 premières années.

Cas 2 : Admettons que j’ai 55 ans (pour l’exemple bien sûr !), et que je suis donc à 10 ans de l’âge légal de la retraite… Eh oui, ça arrive pour tout le monde !

Dans ce cas-là, je dois donc rembourser le deuxième rang en 10 ans, car je serai à la retraite à 65 ans. Ainsi, aux 7’392 CHF s’ajoutent 11’550 CHF. Je devrais donc payer chaque mois 1’578.50 CHF les 10 premières années, puis 616 CHF après les 10 premières années.

Ligne temporelle montrant comment évoluent les charges financières à travers le temps en prenant en compte l’amortissement pendant les 10 premières années.

Ce remboursement sur 15 ans, c’est ce qu’on appelle l’amortissement.

Et voilà, maintenant vous savez comment se décompose votre dette.

Envie d’en découvrir plus sur ce sujet ?
C’est par ici !

Avez-vous un avis ? Une suggestion ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *