Le nantissement de vos avoirs 2ème pilier

Que penseriez-vous de ne pas retirer votre 2ème pilier dans le cadre d’un encouragement à la propriété du logement (EPL) mais de le mettre en gage à la place ?

Petit conseil, la prochaine fois que vous voyez votre banquier, munissez-vous de votre certificat de prévoyance et proposez lui d’évaluer cette solution.

Pour faire simple, le nantissement ou la mise en gage de votre deuxième pilier fonctionne sur le même principe que le retrait mais sans effectuer de retrait.

Cette idée parait farfelue ? Pas tant que ça …

Plutôt que de sortir les fonds nécessaires qui se trouvent au chaud dans votre caisse de pension, vous allez leur donner la garantie que si vous n’honorez pas les conditions de votre emprunt ils auront la possibilité de saisir vos avoirs 2ème pilier en procédant à un retrait forcé. C’est gagnant-gagnant, la banque peut octroyer un prêt hypothécaire plus important et vous, vous évitez de toucher à votre 2ème pilier et par conséquent à vos couvertures (retraite, invalidité et décès).

Quel est le hic ?

Comme toute solution, elle comporte des désavantages.

Un de ces désavantages est que votre dette sera plus importante (jusqu’à 90% du prix du bien) ce qui se traduira par une hausse des intérêts hypothécaire

Répartition des fonds propres et externes dans le cas d’un nantissement du 2ème pilier

Comme votre dette est passée de 80% à 90%, la banque demandera une solvabilité financière plus importante qui se traduira forcément par un besoin de revenu plus important.

Mise en gage ? Retrait de votre 2ème pilier? Chaque situation doit être étudiée au cas par cas. Voici un bref résumé de ces deux options.

Avantages et inconvénients d’en retrait du 2ème pilier par rapport à un nantissement du 2ème pilier
Envie d’en découvrir plus sur ce sujet ?
C’est par ici !

Avez-vous un avis ? Une suggestion ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *