Comment fonctionne le premier pilier et qui le finance ?

Pas envie de lire ?
Notre vidéo YouTube est disponible ici :

Souvent, les travailleurs pensent qu’ils cotisent à l’AVS pour ensuite payer leur retraite. Ce qui est totalement faux. Comme au 19ème siècle, vous et moi sacrifions une partie de notre revenu pour assurer la retraite de ceux qui ont déjà travaillé jusqu’à l’âge convenu c’est ce qu’on appelle le principe de solidarité !

Figure représentant le principe de solidarité de l’AVS et de quelle manière les rentes AVS sont financées par les personne actives pour la retraite

Et quand vous et moi serons à la retraite, ce sera le tour des travailleurs actifs de sacrifier une partie de leur revenu pour qu’on puisse payer notre loyer et nos assurances.

L’incitation à réserver une part de son revenu aux personnes à la retraite s’est simplement transformée en une obligation régie par l’Etat et étendue à la part active du corps social.

Mais qui est donc soumis à la cotisation de l’AVS, à part moi ?

Premièrement, il faut bien distinguer les personnes assurées à l’AVS et les personnes qui cotisent à l’AVS. Toutes personnes vivant en Suisse est assurée d’office à l’AVS qu’on soit étudiant, sans activité lucrative ou retraité. Cependant, tout le monde n’est pas tenu de cotiser à l’AVS.

La première fois où vous serez obligatoirement soumis aux cotisations AVS sera le 1er anniversaire suivant votre 20ème anniversaire. En revanche, si vous exercez une activité lucrative avant cette date, votre employeur devra comme pour tout le reste ses employés, participer à votre 1er pilier.

Notez que dans le cas où vous commencez à travailler avant l’année de vos 21 ans, vous serez tout de même obligé de cotiser à l’AVS à partir de vos 17 ans. Bien que l’AVS se calcule sur 44 ans (21 ans à 65 ans), si vous avez eu la chance de cotiser avant, ces années « de jeunesse » comme on les appelle, ne seront pas perdues. Elles seront utiles si quelques années plus tard vous devez vous absenter :

  • Tour du monde
  • Employeur à l’étranger
  • Année sabbatique

Elles viendront compenser le montant pour vous éviter de subir une perte mensuelle à vie pendant votre retraite.

Un ami de 35 ans est arrivé en Suisse il y a 2 ans. Il a donc commencé à cotiser à 33 ans et le fera jusqu’à ses 65 ans. Ensuite, quand il jouira de sa retraite au cœur de la Riviera vaudoise ou dans la tranquillité verdoyante de la Broye, ce seront les autres qui cotiseront pour lui.

Ligne temporelle indiquant à partir de quand il est obligatoire de cotiser au premier 1er pilier (AVS) pour la retraite

Moi, je verse une partie de mes revenus depuis le 1er janvier ayant suivi mes 20 ans. Pas de chance pour ceux qui sont nés en fin d’année ! Et je cotiserai jusqu’à mes 65 ans.

Combien je cotise pour l’AVS, d’ailleurs ? Voilà, une autre excellente question !

Envie d’en découvrir plus sur ce sujet ?
C’est par ici !

Avez-vous un avis ? Une suggestion ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *