Combien cotise-t-on pour le 2ème pilier (LPP) ?

Pas envie de lire ?
Notre vidéo YouTube est disponible ici :

Comme on l’a vu, une partie des cotisations est versée par le salarié alors qu’une autre partie est versée par l’employeur.

  • Partie​ obligatoire: La loi impose certaines règles de base que tout employeur est obligé de suivre. Notamment:
    • Les bonifications de vieillesse minimums par tranche d’âge (voir plus bas).
    • Les taux d’intérêt versés chaque année sur l’avoir de l’assuré (1%).
    • Les taux de conversion (6,8%).
    • L’employeur est tenu de verser au moins la même somme que le salarié.
  • Partie​ surobligatoire: La loi définit toujours des minimums mais n’empêche pas les employeurs d’être plus généreux. Ils peuvent décider librement de comment ils souhaitent assurer leurs employés tant que ceux ci ne se retrouvent pas avec des conditions moins favorables que ce que la loi prescrit.
    • Les bonifications de vieillesse par tranche d’âge supérieure au minimum.
    • La part versée par l’employeur peut être plus importante que celle de l’employé.
    • La déduction de coordination inférieure à 25’095 CHF.

Ouhlà, je sais ce que vous vous dites: « pourquoi t’ajoutes un nouveau mot compliqué Noé ? Y en a déjà assez! »

Graphique montrant les règles relatives aux cotisations LPP concernant les régimes obligatoires et surobligatoires du 2ème pilier pour la retraite

Bon, déjà, je mets ma main à couper que ce que je vous ai expliqué est 10x plus clair que tout ce que vous avez pu lire ailleurs. Sinon je démissionne. Que serait FBK Conseils sans sa mascotte? Excellente question, qui restera, j’espère, sans réponse!

En ce qui concerne la caisse de pension, j’y viens de suite. D’abord, calculons nos cotisations LPP. Les minimaux légaux sont les suivants:

  • De 25 à 34 ans : 7% du salaire annuel (3,5% pour votre pomme, 3,5% pour celle de l’employeur). Pour un revenu mensuel de 5’000 CHF à l’âge de 27 ans, une cotisation de 350 CHF au total sera demandée. 175 CHF seront déduit de votre salaire brut et 175 iront à la charge de votre employeur.
  • De 35 à 44 ans : 10% du salaire annuel (5% pour votre pomme, 5% pour celle de l’employeur). Pour un revenu mensuel de 6’000 CHF à l’âge de 39 ans, une cotisation de 600 CHF au total sera demandée. 300 CHF seront déduit de votre salaire brut et 300 iront à la charge de votre employeur.
  • De 45 à 54 ans : 15% du salaire annuel (7,5% pour votre pomme, 7,5% pour celle de l’employeur). Pour un revenu mensuel de 7’000 CHF à l’âge de 52 ans, une cotisation de 1’050 CHF au total sera demandée. 525 CHF seront déduit de votre salaire brut et 525 CHF iront à la charge de votre employeur.
  • De 55 à 64 ou 65 ans: 18% du salaire annuel (9% pour votre pomme, 9% pour celle de l’employeur). Pour un revenu mensuel de 8’000 CHF à l’âge de 61 ans, une cotisation de 1’440 CHF au total sera demandée. 720 CHF seront déduit de votre salaire brut et 720 CHF iront à la charge de votre employeur.
Quels sont les pourcentages de cotisation obligatoire en fonction de la tranche d'âge en vigueur pour le 2ème pilier (LPP)

C’est ce qu’on appelle une belle escalade ! Mais comme notre salaire a tendance à augmenter avec l’âge, au final, la combine est plutôt bien ficelée.

Quelle part du salaire brut est prise en compte lors du calcul des cotisations LPP au 2ème pilier pour la retraite
Envie d’en découvrir plus sur ce sujet ?
C’est par ici !

Avez-vous un avis ? Une suggestion ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *