Qu’est-ce que le 3ème pilier B et comment le choisir ? 

Peu de gens le connaissent et pourtant le 3ème pilier B, appelé également 3ème pilier libre, mérite qu’on s’y penche.

Souvent considéré comme un simple compte épargne, au mieux fiscalement déductible dans une minorité de cantons, il est en réalité bien plus que ça. Couvrant les mêmes risques décès et invalidité qu’un compte 3A en assurance, le troisième pilier B est une forme d’assurance vie ouverte à toutes et tous, indépendamment du statut ou du revenu.

Si seuls les cantons de Fribourg et de Genève permettent de déduire les primes payées de vos impôts (à hauteur de 750 CHF par année et par personne pour Fribourg de 2’200 CHF par année pour une personne célibataire et de 3’300 CHF par année pour un couple marié pour Genève), les autres avantages du pilier 3B sont :

  • Possibilité de terminer le contrat et/ou de retirer la somme totale quand bon vous semble. Faites attention aux valeurs de rachat !
  • Possibilité de choisir qui couvrir en cas de décès.
  • Possibilité de contracter un prêt facilement et à intérêts avantageux.
Dans quels cantons et pour quel montant peut-on déduire le 3ème pilier libre ou 3ème pilier B en Suisse

Rappelez-vous que le troisième pilier B, c’est un peu le pack zéro soucis de la prévoyance. Pas le plus intéressant sur le long-terme, mais celui pour lequel on ne se pose aucune question.

Dernière petite précision, le 3ème pilier B se différencie assez fortement du 3ème pilier A d’un point de vue fiscal :

  • Il est déductible uniquement dans certains cantons et pour des montants biens inférieurs au 3ème pilier A.
  • Il est imposé comme de la fortune sur la base des valeurs de rachats (aucune imposition pour le 3ème pilier A).
  • Lors du retrait de votre 3ème pilier B aucun impôt de sortie ne sera prélevé à l’inverse du 3A.
Envie d’en découvrir plus sur ce sujet ?
C’est par ici !

Avez-vous un avis ? Une suggestion ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *